Depuis quelques années, notre société Au Cœur de l’Arbre est confrontée à un nouveau parasite très contraignant à côtoyer dans les arbres pour nos grimpeurs.

En effet, des attaques de chenilles processionnaires, que ce soit sur le pin ou sur le chêne, sont devenues monnaie courante en Île-de-France ; c’est une lutte contre un insecte ravageur qui est difficile à mettre en place dans des secteurs urbains.

C’est pourquoi nous intervenons rapidement pour de la lutte biologique, partout en Île-de-France.

Situés à Étampes, près de Brétigny-sur-Orge dans l’Essonne (91), nous répondons à toutes vos questions dans les moindres délais.

Au Cœur de l’Arbre,
lutte biologique vers Brétigny-sur-Orge et en Île-de-France

pelouse

Le traitement des chenilles processionnaires

Notre société propose des mesures de prévention et de lutte contre les chenilles processionnaires.

Le piégeage par confusion sexuelle utilise une phéromone de synthèse comme leurre. Nous mettons en place les pièges à phéromones pour capturer les papillons mâles de la processionnaire.

Mesures écologiques

L’objectif est principalement d’améliorer la biodiversité des peuplements (feuillus), afin de freiner la propagation de l’insecte et de favoriser le cortège parasitaire.

Nous installons aussi des éco-pièges, qui correspondent à des colliers apposés sur l’arbre, piégeant les processions dans un réceptacle de terre.

Lutte biologique

Le but de la lutte biologique est de favoriser l’implantation des prédateurs et parasites, grâce notamment à des nichoirs à mésange.

Nous incinérons également sur place les nids de chenilles processionnaires : cette méthode de prophylaxie permet de lutter contre la propagation de la chenille.

Le principal danger de cette chenille processionnaire est le contact cutané ou l’inhalation par les muqueuses des poils urticants, qui se détachent facilement et dont le contact peut être très violent.

Cette chenille processionnaire représente un véritable danger pour l’animal, et pour l’homme.

Les symptômes que causent les chenilles

  • Chez l’homme : réaction d’irritation violente, brûlure, picotement sur la peau, la gorge et les yeux.
  • Chez l’animal : réaction allergique qui peut gêner la respiration (inflammation de la langue, grossissement menant à l’étouffement de l’animal).

Cela entraine une nécrose de la langue (amputation d’un morceau de la langue), et peut mener à la mort de l’animal.

Il n’existe aucun moyen de se débarrasser définitivement des chenilles. Les traitements sont à refaire chaque année.

En effet, même si l’on détruit toutes les chenilles vivantes sur un terrain, vos arbres seront réinfestés l’année suivante par des papillons, pouvant provenir de plusieurs kilomètres.

Le papillon mâle peut voler jusqu’à 25 km, le papillon femelle jusqu’à 3 km, et les chenilles peuvent rester enfouies dans le sol de quelques jours à 5 années.
Ces traitements annuels doivent donc être maintenus tant que des nids (et donc des papillons) existent dans votre région.

Source de référence : http://chenilles-processionnaires.fr/index.htm

picto devis gratuitpicto devis gratuit
picto travauxPicto travaux
picto expériencepicto expérience
picto respect du végetalpicto respect du végetal